Fermeture définitive de l'établissement fin 2022

Accueil

DESTOCKAGE TOTAL AVANT FERMETURE

Mortalité des abeilles: premier point à la sortie de l’hiver

03/04/2015

Mortalité des abeilles: premier point à la sortie de l’hiver

Suite aux surmortalités observées durant l’hiver 2013-2014, la part du miel français sur nos marchés a fortement baissé. Tous les miels ont été touchés fortement : le miel de thym, d’acacia, de châtaignier, de montagne… Les premières mortalités des abeilles observées sur l’hiver 2014-2015 n’augurent rien de bon.

« Nous espérons que 2015 sera une meilleure année, car il n’y a plus aucun stock chez les apiculteurs », assure Henri Clément, Porte-parole de l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF). « Il y a eu une augmentation du cours du miel en vrac de l’ordre de 30 à 40 %, mais cette augmentation ne permet en aucune manière de maintenir leur rentabilité économique », avertit-il.

Malheureusement, les premiers constats pour l’hiver 2014-2015 sont « particulièrement préoccupants », met-il en garde. Si l’ensemble des chiffres ne sont pas encore connus, 27 départements ont fait remonter leurs premières pertes. Ainsi, les mortalités des abeilles atteignent 65% dans la Loire, entre 40 et 60 % dans le Tarn et Garonne et jusqu’à 70 %, par endroits. En Charentes-Maritime, la mortalité atteint 50%…« 50% de pertes, c’est presque 50 % de revenus en moins », rappelle le porte-parole. Mais aucune indemnisation n’a été apporté aux apiculteurs pour leurs pertes. En fonction des mortalités définitives et sans aide du Gouvernement, plusieurs apiculteurs feront faillite.

 

Lire la suite ici :


www.natura-sciences.com